Paris

Quelques exemples de sortie :
Senlis, Chantilly, Films Géode, Aéroport de Paris, ZOO de Vincennes, La palmeraie de Paris, Château de Vincennes, Manufacture des Gobelins, Musé de l’Air et de l’Espace, Les coulisses de la tour Eiffel, La salle des ventes de Drouot, Palais du Luxembourg – Sénat, La roseraie du Parc de Bagatelles, Visite guidé des quartiers de Paris.
etc…
Et un repas convivial clôture ces bons moments
A votre écoute pour les prochaines…

RDV à 14 h 45 devant l’entrée de la tour au 20, rue Étienne Marcel 75002
Métro : ligne 4 (arrêt Étienne Marcel)
RER : A, B ou D (arrêt les Halles)
Bus : 29 (arrêt Turbigo / Étienne Marcel)

tour jean ss peurAu Programme :

15h 00 / 16 h 30 Visite guidée de la tour jean-sans-peur (durée 1.5 h - tarif de 10 € / pers - tarif réduit (professeurs, étudiants, amis du Louvre et amis de Cluny sur justificatif) 7€ / pers
Paiement au guichet sur place avant 15 h 00

16 h 30 / 17 h 30 visite de l’exposition : « Crimes et Justice au moyen âge »
(visite libre au sous-sol de la tour – prix inclus dans la visite

17 h 30 / 18 h 30 Balade découverte de la nouvelle canopée des halls et / ou de l’Eglise Saint-Eustache (en fonction de la météo)

19 h 00 Repas au restaurant JOE ALLEN PARIS : 30 rue Pierre Lescot – 75001 PARIS
25 € / personne voir menu en pdf

La Tour Jean Sans Peur :

Située rue Etienne Marcel, dans le quartier des Halles, elle fait partie de ces lieux oubliés des Parisiens qui chaque jour par centaines passent devant sans la voir.
Son emplacement, en retrait de la rue actuelle, entre une école et un immeuble, la rende souvent invisible aux yeux des passants. Construite au XVe siècle par le duc de Bourgogne, elle faisait partie d'un ensemble beaucoup plus vaste, un hôtel aujourd'hui détruit. Cette tour fortifiée, haute de 27 m, l'équivalent d'un immeuble de huit étages est représentative des tours d'escaliers qui furent associées aux grands logis princiers à partir du XIVe siècle. On en trouvait de comparables au Louvre ou à Vincennes. Elle avait ainsi une double fonction : symbolique car elle attestait du pouvoir de son propriétaire et pratique car elle desservait le grand logis attenant.
Classée monument historique en 1884, la tour Jean Sans Peur concentre des éléments d'architecture et de décor exceptionnels. Elle possède ainsi un monumental escalier à vis, en haut duquel on peut admirer une voute sculptée dont le décor végétal est un véritable chef d'œuvre. En poursuivant la montée vers le sommet de la tour, on découvre également deux chambres équipées de cheminées et de latrines à fosse, munies d'un conduit d'aération, un niveau de confort assez exceptionnel pour l'époque.

L’exposition Crimes et Justices au Moyen âge au sous-sol de la tour

Les sources judiciaires de la fin du Moyen Âge permettent d'exhumer nombre de cas criminels qui battent en brèche l'image trop souvent violente et expéditive attribuée à la justice médiévale. Surtout ces sources permettent d'établir une hiérarchie des crimes, différente de notre justice actuelle, où la renommée (la fama) tient une place importante, quelle que soit l’origine sociale des individus, si bien que l'homicide pour l'honneur est souvent excusable.

Balade dans le cœur de Paris sous la canopée des halls et dans l’église Saint Eustache
Voir la vidéo (2 minutes) : https://www.dailymotion.com/video/x424f59

La Canopée est une structure édifiée au-dessus de la gare Châtelet-Les-Halles et du Forum commercial du quartier des Halles à Paris.
Inaugurée le 6 avril 2016, la Canopée concrétise la solution architecturale retenue à l’issue du concours international de juillet 2007 pour moderniser et restructurer le centre de gravité de la métropole francilienne hérité depuis la destruction des Halles de Baltard.

Située dans le quartier historique des Halles,  Saint-Eustache est l’une des églises plus visitées de Paris. Elle se distingue notamment par ses dimensions, la grande richesse des œuvres d’art qu’elle abrite, et son grand orgue. Fidèle à sa tradition musicale, l’église accueille toute l’année des formations philharmoniques, des chœurs et des festivals prestigieux

 Diner au Restaurant JOE ALLEN PARIS (Un bout de New York à Paris)
https://www.joeallenparis.com/ - 30 rue Pierre Lescot 75 001 PARIS

Le RDV est à 15h 15. Pour un début de visite à 15 h 30
Au programme :
Visite guidée du Jardin (durée 1 h 30) : http://www.vincennes-tourisme.fr/Decouvrir/Bois-de-Vincennes-et-ses-alentours/Le-Jardin-d-Agronomie-Tropicale

À l’Est du bois de Vincennes, l’ancien jardin colonial, dénommé aujourd’hui le Jardin d’agronomie tropicale, est une vaste parcelle de 16 hectares portant la trace du passé agronomique et colonial français. Fondée en 1899, cette institution scientifique et économique a pour objectif l’amélioration, la fédération et la rentabilisation des cultures nouvellement pratiquées aux colonies.
Les colonies françaises financent le projet, ainsi que des donateurs, parmi lesquels la famille Meunier, très intéressée par la culture du cacao. Des serres sont aussitôt construites, comme le montrent les cartes postales conservées au Musée de Nogent-sur-Marne. Elles abritent des végétaux destinés à l’outremer ou expédiés des colonies pour étude. Leur concepteur, Etienne Barberot, est l’auteur d’un Traité pratique de serrurerie, constructions en fer, serrurerie d’art, publié en 1888. Seule l’une d’entre elles existe toujours.
Le Jardin accueille une exposition coloniale en 1907 qui le dote d’un patrimoine architectural et ornemental aux allures exotiques. Pendant la Première Guerre mondiale il devient un hôpital destiné à accueillir les blessés de l’armée coloniale. Á cette occasion est érigée la première mosquée parisienne. Bien qu’éphémère, celle-ci est, avec la maison cochinchinoise transformée en temple, ainsi que plusieurs monuments élevés à la mémoire des soldats coloniaux morts pour la France, à l’origine de la dimension commémorative du lieu. Après l’exposition de 1931 et l’érection de l’ancien Musée des Arts d’Afrique et d’Océanie, au fil du temps, le Jardin s’efface derrière la montée en puissance de l’agronomie tropicale et l’évolution des mentalités face au passé colonial.

À l’exception de vestiges sculptés à l’abandon, provenant d’un monument à la Gloire de l’Expansion coloniale, les autres installations du jardin, dont le pont khmer ou l’esplanade du Dinh et son urne funéraire, sont protégés comme Monuments Historiques. Le pavillon du Congo a été détruit par le feu au début de 2004. L’année précédente, l’État a cédé les lieux à la Ville de Paris qui en a repris la gestion. Un projet de restauration et réouverture au public a été mené en concertation avec la Ville de Nogent, le jardin étant devenu « d’agronomie tropicale ». Fidèle à sa vocation d’origine, le jardin accueille le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD).
En 2014, le documentaire En Friche retrace l’histoire du lieu et ses différentes fonctions, des serres aux Expositions coloniales, de l’hôpital militaire au Jardin d’agrément actuel.

Accès
RER A : Station Nogent-sur-Marne / Bus 114 ou 210

Pour le dîner nous avons réservé au PETIT ZOOM, 108 rue de Fontenay 94300 VINCENNES
Menu à 25 € TTC (plat, dessert, vin, café pour 19 h 00 (à vérifier)

 carte postale jardi tropicale

Chers Amis, bonjour

Veuillez trouver ci-joint le programme pour notre Assemblée Générale 2019
Le Samedi 02 Mars 2019 à 10 h 00

RDV devant le Musée de Nogent-sur-Marne
36, Boulevard Galliéni NOGENT-SUR-MARNE

Le RDV est à 10 h 00. Pour un début de visite à 10 h 30 (visite libre et gratuite)
Au programme :
Visite de l’exposition permanente : « Embarquez pour l’histoire des bords de Marne »
Visite de l’exposition temporaire : Ferdinand Gueldry, peintre de l’eau et de la lumière (avec 20 minutes de film)
http://www.musee-nogentsurmarne.fr/
Ferdinand Gueldry, peintre de l'eau et de la lumière
Du 15 septembre 2018 au 29 mai 2019
L'oeuvre de Ferdinand Gueldry est redécouverte depuis une trentaine d'années par un cercle de connaisseurs et suscite aujourd'hui un engouement. Cette première exposition entièrement consacrée au peintre permet aujourd'hui au grand public de le découvrir. Certaines oeuvres sont relativement connues tandis que d'autres sont inédites (toiles conservées dans la famille, carnets d'esquisse). 
L'un des sujets de prédilection du peintre concerne les bords de la Marne et le canotage. Mais les autres facettes du peintre sont aussi révélées : le peintre de l'industrie, le peintre d'Histoire, de l'actualité, le décorateur et le paysagiste.

 peinture

 

Accès
RER A :
station Nogent-sur-Marne
puis bus 113, 114 ou 120 ou à pied pour les marcheur (1.4 km – 18 minutes)
RER E :
station Nogent/Le Perreux puis 15 mn à pied
Métro :
station Château de Vincennes puis bus 114, arrêt marché

Voiture :
A4, sortie Nogent
suivre Nogent centre / 36, Boulevard Galliéni

Pour le déjeuner et notre Assemblée Générale 2019, nous avons réservé au BAROLO, la salle privative du premier étage équipée d’un écran de projection (à notre disposition jusqu’à 16 h 00)
40 Rue de Paris, 94340 Joinville-le-Pont
RER A Joinville le Pont
Menu à 30 € TTC (plat, dessert, vin, café ou thé)

 

Le RDV est à 10 h 30. pour un départ à 11 h 00 durée de la visite 1 h 30

Billet de groupe (de 20 à 25 personnes) : votre contremarque sera distribuée par l’association à votre arrivée (prévoir 12.5 €/p). Si nous réservons pour un groupe et que nous sommes moins de 20, le tarif groupe sera calculé sur une base de 20 personnes.
Billet individuel : Votre billet sera à prendre sur place (prévoir 14.5 €/p)

La Garde républicaine est une subdivision de la Gendarmerie nationale qui assure des missions d'honneur et de sécurité au profit des plus hautes autorités de l'État ainsi que des missions de sécurité au profit du public. Elle concourt également au rayonnement culturel de la France avec ses formations musicales et ses formations spéciales. Enfin, elle exécute des missions d’assistance, de formation et de coopération, tant en France qu’à l’étranger.
Subordonnée à la région de Gendarmerie d'Île-de-France (RGIF), elle est composée d’environ 2 800 hommes et femmes2, militaires et civils3,4. Elle est constituée d'un régiment de cavalerie, de deux régiments d'infanterie et de formations musicales qui comprennent notamment l'orchestre de la Garde républicaine et le Chœur de l'Armée française.
Intrinsèquement liée à Paris, elle n'abandonne qu'en 1978 le nom de « Garde républicaine de Paris », acquis en 1870. Les gardes portent sur leur uniforme un écusson aux armoiries de la ville.
Le siège de l'état-major de la Garde républicaine se trouve au quartier des Célestins dans le 4e arrondissement de Paris.

garde republicaine

https://www.cultival.fr/visites/au-coeur-de-la-cavalerie-de-la-garde-republicaine-a-partir-du-01012018
http://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/garde-republicaine/

Rendez-vous devant l’Auditorium de l’Iles Seguin. Dans un même périmètre, autour du pont de Boulogne nous enchaînerons trois visites intéressantes :
· 11 heures 30. / 13 heures Visite guidée du nouvel auditorium de l'ile Seguin
· 13 heures / 14 heures Collation a proximité
· 14 heures / 15 heures Visite guidée de l'ile : Histoire de sa métamorphose depuis la disparition de l'usine Renault.
· 15 heures 30 / 17 heures Visite de la Manufacture de Sèvres - 2 Place de la Manufacture, Sèvres

ileseguin1La Seine Musicale est un ensemble de bâtiments en forme de vaisseau, consacrés à toute la musique, ouverts à tous les publics et pouvant accueillir des manifestations variées : artistiques, politiques, festives, commerciales etc. Elle est située sur la pointe aval de l'Île Seguin à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine.
L'auditorium a une forme de nid ou d'œuf en bois tressé et des panneaux photovoltaïques en forme de voile se déplacent autour de lui selon la position du soleil.
Il est conçu pour accueillir un orchestre symphonique ou de musique contemporaine. La salle dite en vignoble, typologie retenue pour des critères acoustiques et scénographiques a une capacité de 1 150 places. Les auditeurs étant répartis sur plusieurs terrasses tout autour de la scène, créant une proximité avec les musiciens.
Le Département prévoit pour elle, la programmation de 40 levers de rideaux par an dans cette salle. Parmi celles-ci certaines prestations de la Maîtrise des Hauts-de-Seine qui s'installera ici dans des locaux lui étant réservés.
L'auditorium est inauguré le 22 avril 2017 avec un concert du chœur Accentus et de l'Insula orchestra dirigés par Laurence Equilbey3.

Rendez-vous devant l'entrée de la monnaie de Paris - 11 quai Conti 75006 paris (métro Odéon ligne 4)

Elle réalise 126 M€ de chiffre d’affaires pour un effectif de 500 salariés. Elle fabrique un milliard de pièces de monnaie par an (dont 700 millions de pièces d'euros) et fait appel à des métiers d’art pour développer l’activité de produits d’art (pièces de collection, fontes d'art, bijoux) qui représentent 20% de leur chiffre d’affaires8.

La monnaie de Paris est l'institution monétaire nationale de la France. Établissement public à caractère industriel et commercial depuis 2007, il exerce notamment la mission régalienne de fabrication de la monnaie nationale française. Créée le 25 juin 864 sous le règne de Charles II par L’Édit de Pîtres, elle est l'une des plus vieilles entreprises du monde et la plus ancienne institution française toujours en activité.

Après six ans de travaux et 75 millions d’euros investis, sans subventions publiques, le site de la Monnaie affiche sa métamorphose, sans rien avoir perdu de sa fonction première, qui est de battre monnaie
La restauration de l’hectare historique de la Monnaie de Paris, site classé en bord de Seine, est une vraie réussite

RDV à l’entrée des Serres
1 à 3 avenue de la Porte d'Auteuil, PARIS
(au bord du périphérique cote banlieue à la hauteur de la porte d'Auteuil en bordure de Roland Garros)
Le jardin des serres d'Auteuil est un jardin botanique ouvert au public, situé dans le bois de Boulogne à Paris (France). C'est un des quatre pôles du Jardin botanique de la Ville de Paris avec le parc de Bagatelle, lui aussi dans le bois de Boulogne, ainsi que le parc floral de Paris et l'arboretum de l'école du Breuil, tous deux dans le bois de Vincennes.
Ces serres sont un lieu idéal pour passer un agréable après-midi en automne, on se croirait sous les tropiques. C'est un lieu incomparable en qualité de présentation d'entretien, et d’une grande sérénité !
Ce havre de paix, exotique, équatorial, remontant à la fin du XIXème Siècle pour les serres, et à 1761 pour le Jardin, est non seulement un Chef-d'oeuvre architectural, mais il est également un lieu pédagogique, de promenade et de calme. Des Palmiers au Cactées en tous genres, des carpes japonaises des eaux du bassin, au chant des oiseaux exotiques de la très belle volière, le lieu est un dépaysement total.
Il aurait été plus que regrettable que ce lieu disparaisse, soit endommagé ou même tronqué au profit de Roland Garros par les projets d'expansion du tennis qui allaient nous priver de cette merveille, et qui est un des fleurons de Paris.. A voir et revoir bien naturellement et en partant, profitez-en pour traverser le Jardin des Poètes divinement entretenu. Il est contigu au Jardin des Serres.
Puis…
Dans la tradition, vers 18 heures 30 nous irons diner à 10 minutes en voiture des serres à la
"Brasserie Jean Baptiste "
1 Rond-Point Rhin & Danube 92100 Boulogne Billancourt. Tèl : 01 48 25 58 00
Ce rond-point est à 100 mètres du Pont de Saint Cloud
PS : Nous vous présenterons un premier projet pour recevoir le prochain Rassemblement 2018 des Savoyards du Monde en Bauges et nous voudrions que vous soyez tous concernés pour en faire une vraie réussite.

Le collège des Bernardins, situé au 20 rue de Poissy dans le quartier latin au 5e arrondissement de Paris, est un ancien collège cistercien très influent fondé par Étienne de Lexington, abbé de Clairvaux, et construit à partir de 1248 avec les encouragements du pape Innocent IV, il servit jusqu'à la révolution française de résidence pour les moines cisterciens étudiants à l'Université de Paris.
Après une rénovation complète achevée en septembre 2008, c'est aujourd’hui un lieu de rencontres, de dialogues, de formation et de culture proposant une programmation riche de conférences et colloques, d’expositions, de concerts, d’activités pour le jeune public ainsi qu’un centre de formation théologique et biblique..
Cette rénovation lourde a nécessité de placer 350 pieux d'acier sur 20 mètres de profondeur sous tous les murs extérieurs ainsi que sous chacun des piliers. Les espaces dégagés en sous-sol pour cette opération ont permis de découvrir les anciennes voûtes romanes d'un niveau qui s'était avec le temps enfoncé dans le sol meuble. Les combles ont également été réaménagés avec la pose d'une nouvelle toiture à armature métallique en lui redonnant sa pente originelle et une couverture en tuiles plates de six nuances différentes. L'ensemble sera chauffé et réfrigéré par géothermie. L'ensemble de la rénovation et du nouvel aménagement aura coûté un peu plus de 50 millions d'euros.